La fatigue : savoir les causes et le moment ideal pour consulter

Les causes de la fatigue sont multiples et se manifestent à la suite de certaines maladies. La fatigue s’associe souvent soit à une cause unique, soit – plus probablement – à une combinaison de facteurs. De fait, les causes peuvent être catégorisées en causes physiques et en causes psychologiques et psychiatriques. La fatigue peut être un facteur d’invalidité à court terme, mais elle entraîne également de terribles conséquences. Dans ce cas, il faut savoir exactement quand consulter un médecin devient indispensable pour garder un bon état de santé. Les détails dans l’article.

Les causes physiques de la fatigue

La fatigue n’est pas une maladie, mais un symptôme. On l’appelle souvent l’asthénie. Parfois, elle peut sembler normale quand elle est juste passagère. L’asthénie doit être traitée quand elle s’installe de manière chronique et durable.

Comme premier facteur, il y a l’infection bactérienne : en particulier une maladie l’abcès chronique de bas grade. Aussi, la cause virale (mononucléose, encéphalite myalgique) ou fongique (candidose) sont également des maladies à l’origine de l’asthénie.
Le mal de tête chronique peut également provoquer la fatigue. Par exemple, à la suite d’une maladie « bénigne » telles que l’hypertension intracrânienne et/ou d’une surutilisation d’analgésiques.
D’autres causes sont aussi à prendre en considération : les affections neuromusculaires, l’activité physique excessive ou une sous-utilisation prolongée de la musculature.

Les causes psychologiques et psychiatriques de la fatigue

Après une dépression, une phase dépressive du trouble bipolaire, la fatigue peut se manifester. 

En outre, l’impact d’un événement peut causer la fatigue, en particulier d’une suite d’événements de la vie tels que le déménagement ou le changement d’emploi, le mariage ou le divorce, les naissances et les deuils, etc.

Les autres causes et leurs traitements

Le Syndrome de fatigue chronique (ou SFC) est aussi une origine de l’asthénie. Il existe un possible syndrome de fatigue chronique (SFC) si vous souffrez de fatigue depuis plus de six mois sans en connaître les causes. Pour prévenir cet état, modifiez vos horaires quotidiens, adoptez de meilleures habitudes de sommeil et faites des exercices réguliers et à faible effort.

Les allergies alimentaires sont aussi l’origine des démangeaisons ou de l’urticaire. Mais, elles peuvent vous rendre somnolent, fatiguée après avoir mangé. Pour le traitement, consultez vos troubles alimentaires même auprès d’un généraliste. Aussi, trop de caféine dans le café peut en fait causer de la fatigue au lieu de stimuler et d’améliorer la concentration.
Simplement, l’apnée du sommeil arrête votre respiration plusieurs fois pendant la nuit. Arrêtez de fumer pour prévenir ces troubles du sommeil.
Après un travail quotidien, à la suite d’un effort physique comme nettoyer la maison et faire du jardinage, vous ressentez de la fatigue qui peut être un signe avant-coureur d’une maladie cardiaque. Allez voir le médecin pour confirmer s’il s’agit d’une maladie. Changer de mode de vie et suivez des procédures thérapeutiques pour maintenir votre santé cardiaque stable.
Le manque de sommeil qui résulte peut-être de la charge de travail dans nos vies modernes est l’une des causes courantes de la fatigue. Dormez au moins 7 heures chaque nuit.

Quand consulter un médecin ?

Obtenez de l’aide d’urgence si votre fatigue est liée à un problème de santé mentale et que vos symptômes comprennent des envies de violence envers vous-même ou autrui.

Obtenez également des soins d’urgence si votre fatigue s’accompagne d’autres symptômes comme : douleurs thoraciques, essoufflement, rythme cardiaque irrégulier ou rapide, sentir que vous pourriez vous évanouir, douleurs abdominales, pelviennes ou dorsales sévères.

Consultez immédiatement un médecin généraliste ou spécialiste, demandez à quelqu’un de vous conduire aux urgences ou aux soins d’urgence si la fatigue s’accompagne de saignements anormaux ou vomissements de sang.