Le Harcèlement sexuel, un profil de victime particulier ?

Le Harcèlement sexuel est un fléau qui augmente de plus en plus autour de nous. Celui ci représente 8 femmes sur 10 victimes de harcèlement sexuel dans l’espace publique et 1 femme sur 3 sur son lieu de travail. Ce sont des chiffres assez conséquent qui doivent donc être mis en avant.

Définissons ensemble, tout d’abord, ce qui est présent dans le terme de “harcèlement sexuel”. Cet acte est perçu, par la victime, comme une atteinte a sa dignité. On peut le reconnaître avec des phrases assez osées dans le but d’obtenir de la personne une possibilité d’avoir un rapport sexuel. Il peut y avoir des questions sur ces pratiques ou bien même des gestes très déplacés comme une main aux fesses par exemple… Si cela devient trop insistant alors que la personne a clairement fait comprendre qu’elle n’était pas consentante, cela est donc effectivement du harcèlement sexuel.

Un profil en particulier ?

D’après un article sur l’harcèlement sexuel au travail, nous pouvons s’apercevoir dans un premier temps que ce sont les personnes a corpulence fine qui se font harceler et dans un second temps, les personnes homosexuelles et bisexuelles. Pour le premier point, cela serait dû aux stéréotypes concernant l’apparences et le poids. Concernant le 2 ème point, il s’agirait plutôt d’une cause d’anticonformisme. Les harceleurs pensent donc que ces personnes, ne faisant pas comme les autres, les laissent donc devoir supporter des réflexions plus facilement.

Quoi faire pour éviter ce genre de chose ?

En aucun cas, la victime est responsable, il est important de le préciser. Qu’importe son physique, sa manière de s’habiller ou son orientation sexuelle. Chaque femme à le droit au même respect. Si un jour vous vous retrouver confronter à cela, il ne faut donc pas hésiter a aller porter plainte et a en parler autour de vous afin de prévenir vos proches et également de punir le harceleur.

Nous parlons plus facilement du harcèlement subi par les femmes de la part des hommes car il est majoritairement présent mais le contraire existe aussi !